Animal Crossing : un jeu engagé ?

Tous les détails comptent…

Animal Crossing : Wild World est l’archétype même de l’innocence et de la légèreté qu’un jeu vidéo peut apporter aux Gamers. Et pourtant, ce n’est pas l’avis du New York Times qui a interprété un message du jeu comme très engagé en faveur de la gratuité de la musique.

En effet, le chien guitariste K.K. Slider semble avoir un avis très tranché sur la question. « Those industry fat cats try to put a price on my music, but it wants to be free – les « fat cats » (terme péjoratif anglais désignant les gros patrons payés très grassement) de l’industrie du disque essayent de mettre un prix sur ma musique, mais elle veut être libre/gratuite » annonce t-il avant de vous offrir une copie de sa musique.

Interrogé à ce sujet, le service de communication interne de Nintendo of America déclare qu’aucun sous-entendu social ni qu’aucune position sur le sujet n’ont été suggérés par cette phrase totalement neutre. « K.K. Slider ne cherche qu’à être libre de toute contrainte, et en tant que chien, il est normal qu’il ne désire pas traiter avec des « fat cats ».

Voulu ou non, voici un exemple parfait de l’influence toujours croissante du jeu vidéo dans notre société. Ou comment une phrase anodine en surface peut être interprétée avec poids par l’un des plus grands magazines au monde qu’est le New York Times.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *